L’Importance de la qualité de l’eau dans la bière

Category: Aliments | Tags: #  #  

Comprendre la qualité de l’eau de départ d’un brassin est essentiel pour déterminer le processus de brassage qui sera suivi. Cela inclut l’utilisation ou non d’un système d’osmose inverse, les produits chimiques à ajouter et leur quantité, la manière dont les grains affecteront le pH de l’eau et si les eaux usées produites doivent être traitées.

Au cœur de chaque bière froide se trouve la plus grande ressource au monde, l’eau. Cela affecte non seulement la saveur, mais aussi la quantité de produits chimiques nécessaire pour atteindre le pH de 5,2 dans la purée, et tout au long du processus de brassage. Comprendre la qualité de l’eau de départ d’un brassin est essentiel pour déterminer le processus de brassage qui sera suivi. Cela inclut l’utilisation ou non d’un système d’osmose inverse, les produits chimiques à ajouter et leur quantité, la manière dont les grains affecteront le pH de l’eau et si les eaux usées produites doivent être traitées.

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des points de contrôle critiques pour l’eau de brassage, pourquoi ils sont importants et comment vous pouvez les tester.

pH
Le pH étant le fondement de toutes les bières, comprendre le pH de départ de votre eau vous aidera à comprendre quel processus vous devez suivre pour atteindre le pH idéal de 5,2 dans votre moût. Dans certains cas, la combinaison des grains acides et de l’eau pourra à elle seule y parvenir. Dans d’autres cas, de l’acide lactique peut être ajouté pour aider à réduire le pH. Le pH peut être testé numériquement de trois manières :

Alcalinité
ATTENTION : l’alcalinité et le pH ne sont pas les mêmes. Le pH est la quantité d’acide ou de base présente dans un échantillon et l’alcalinité est la force de ces bases. Lorsque vous commencez à ajuster votre pH pendant le brassage, il est important de comprendre la capacité tampon de votre eau. Par exemple, 5 ml d’acide lactique dans une eau faiblement alcaline peuvent suffire pour ajuster le pH. Cependant, dans l’eau avec une alcalinité élevée, cela peut ne pas ajuster du tout le pH. Parfois, un brasseur ajoutera un produit chimique de base (tel que NaOH) pour créer une capacité tampon à conserver pendant le reste du processus de brassage. Voici trois façons de mesurer l’alcalinité :

Dureté
La dureté de l’eau fait référence à la quantité de carbonate de calcium présente. Ceci est important pour la bière pour plusieurs raisons. Pour commencer, le carbonate de calcium peut entraîner de la rouille et de la corrosion, ce que vous ne voulez pas voir apparaître dans vos tuyaux de transfert. Deuxièmement, l’eau dure a non seulement une texture différente, mais elle a également un impact gustatif distinct qui aura un impact négatif sur une bière. Comme l’alcalinité, vous pouvez mesurer la dureté via les éléments suivants :

D’autres paramètres sont également pertinents dans les tests de qualité de l’eau, en fonction de la source d’eau de la brasserie et des problèmes courants. Ceux-ci peuvent inclure le chlore, le fer et d’autres métaux. La plupart de ces paramètres peuvent également être mesurés à l’aide d’un colorimètre Checker ou d’un titreur. Bien que les besoins en matière d’analyse de l’eau diffèrent pour chaque brasserie, il est important de savoir quels tests vous pouvez mettre en œuvre pour améliorer la qualité de votre bière et économiser des produits chimiques, du temps et de l’argent.

Bien que les besoins en matière d’analyse de l’eau diffèrent pour chaque brasserie, il est important de savoir quels tests vous pouvez mettre en œuvre pour améliorer la qualité de votre bière et économiser des produits chimiques, du temps et de l’argent.