Comment tester la conductivité électrique (EC) dans le sol : le guide complet

Category: Blog | Tags: #  #  
Les plantes ont besoin de beaucoup de soleil, d’air, d’eau et de nutriments pour pousser. Mais comment pouvez-vous vous assurer que vos plantes ont assez de nutriments? Mesurer différents aspects du sol peut vous dire exactement ce dont vous avez besoin et ce qui vous manque, et vous aider à favoriser des plantes fortes et saines.
Tester le pH, la teneur en humidité et la température de votre sol est un bon début pour un sol sain. La surveillance des phosphates, des nitrates, du calcium et du potassium sont tous des composants primaires de la croissance des plantes. D’autres nutriments mineurs sont également nécessaires.
Une façon d’aider à garder une trace de tous ces nutriments est de tester la conductivité électrique de votre sol. La conductivité électrique peut vous dire si vous avez besoin de plus de nutriments ou si vous en avez trop. Cela vous fera économiser temps et argent lors de la gestion de vos usines.
Qu’est-ce que la conductivité électrique?

La conductivité électrique (EC) mesure dans quelle mesure une substance peut transmettre un courant électrique. Les petites particules chargées, appelées ions, aident à transporter la charge électrique à travers une substance. Ces ions peuvent être chargés positivement ou négativement. Plus il y a d’ions disponibles, plus la conductivité est élevée; moins il y a d’ions, moins la conductivité est élevée. L’EC est généralement exprimée en milliSiemans par centimètre (mS/cm).

Solides Dissous Totaux (TDS)

Le total des solides dissous (TDS) est la quantité de substances dissoutes en solution. Cette mesure lit toutes les substances inorganiques et organiques dissoutes dans un liquide. Les résultats de cette lecture sont affichés en milligrammes par litre (mg/L), parties par million (ppm), grammes par litre (g/L) ou parties par mille (ppt).

La mesure du TDS est un long processus. Tout d’abord, vous extrayez toute l’eau d’un échantillon de sol, puis évaporez l’eau et pesez le résidu restant après évaporation. Il est beaucoup plus facile de mesurer la conductivité électrique de la substance, puis de convertir la lecture en TDS avec un facteur de conversion. L’astuce ici est de s’assurer que vous utilisez le bon facteur de conversion!

Une chose à garder à l’esprit lors du choix d’un facteur de conversion est que tous les solides dissous ne conduisent pas l’électricité. Par exemple, si vous avez mesuré la conductivité d’un verre d’eau puis ajouté du sel de table, la conductivité augmentera. Mais, si vous preniez cette même tasse d’eau, mesuriez la conductivité, puis ajoutiez du sucre, la conductivité ne serait pas affectée.

En effet, le sel de table se décompose en ions chargés lorsqu’il est mis en solution. Le sucre se dissout, mais il ne se décompose pas en ions chargés. Cependant, si vous deviez mesurer le TDS des deux verres d’eau, ils seraient affectés par l’ajout de sel ou de sucre.
Les facteurs de conversion les plus courants entre EC et TDS sont 0,5 et 0,7. Le facteur de conversion de 0,5 est basé sur la relation entre EC et TDS et le chlorure de sodium. Le facteur de conversion de 0,7 est basé sur la façon dont EC et TDS se rapportent à un mélange de sulfate de sodium, de bicarbonate de sodium et de chlorure de sodium. Pour utiliser le facteur de conversion, multipliez simplement votre lecture EC par le facteur de conversion pour calculer le TDS.
Exemple Table de Conversion
Choses qui affectent Conductivité électrique du sol

Beaucoup de choses peuvent affecter la conductivité électrique de votre sol. Les facteurs les plus courants sont la température, le type de sol et son niveau d’humidité, la salinité, l’irrigation et les engrais, ainsi que la profondeur du sol.

Fluctuations de température
La température de l’air, de l’eau et du sol affectera vos lectures de conductivité électrique. Rappelez-vous que l’EC du sol implique de mesurer les ions dans l’échantillon. Ces ions deviennent très excités lorsque la température se réchauffe, ils rebondissent donc et ont une plus grande activité.

Plus d’activité signifie que les ions sont mieux à même de conduire un courant électrique. Ainsi, la conductivité du sol augmente. Lorsque les températures se refroidissent, les ions se calment et se déplacent moins. Moins d’activité signifie que les ions ont plus de mal à transporter le courant électrique. Cela diminue la conductivité du sol.

Type de sol et niveaux d’humidité
La texture du sol influence la quantité d’humidité disponible. Cela affecte l’EC du sol. Les ions aiment coller et se lier à d’autres particules (comme les particules du sol). Lorsqu’ils sont tous liés, les ions peuvent être plus difficiles à lire. L’humidité, ou l’eau, aide à libérer les ions afin qu’ils puissent être lus.

La texture du sol influence également l’espace disponible pour l’eau dans le sol. C’est ce qu’on appelle la porosité; différentes tailles de particules de sol créent différents espaces pour l’air et l’eau.

Le sable ne retient pas bien l’humidité, il a donc une conductivité plus faible. Un sol limoneux, de texture similaire à la boue humide d’une berge de rivière, a une conductivité de base moyenne. Ce type de sol est capable de retenir relativement bien l’eau.
Les sols riches en argile ont une conductivité plus élevée en raison de leur capacité à retenir l’humidité, et ceux dont la conductivité est moyenne ont tendance à avoir le meilleur rendement des cultures. Ils sont capables de retenir juste assez d’eau, tout en évacuant l’excès.

Une autre propriété liée à la CE et à la texture du sol est appelée capacité d’échange cationique (CEC). La CEC se rapporte à la quantité d’argile et de matières organiques dans le sol. L’argile a une conductivité électrique plus élevée, donc plus le CEC est élevé, plus la conductivité est élevée.

Irrigation et engrais

Habituellement, les gens ne pensent qu’à des choses comme l’océan comme salé, mais saviez-vous que le sol peut aussi être salé? Ces sels peuvent être un problème si la conductivité électrique, ou les solides dissous totaux, sont trop élevés.

Les sels sont très conducteurs et élèveront l’EC de votre sol. L’eau utilisée pour irriguer les cultures influera directement sur la qualité du sol en augmentant ou en diluant les sels et les éléments nutritifs disponibles. Ceci, à son tour, affecte la conductivité électrique.

Les pluies naturelles dilueront la quantité de sel près des racines des plantes. Cela permet d’éviter que la plante « brûle » par excès de sels et d’éléments nutritifs. Cela signifie que les racines de la plante sont essentiellement bouchées par les sels et les nutriments. Ils deviennent incapables d’absorber les sels, qui peuvent freiner sa croissance.
Si l’eau d’irrigation a une forte teneur en sel, elle peut s’accumuler dans les champs, augmentant la salinité et la conductivité électrique. La plupart des champs cultivés sont considérés comme bons pour la plantation si la CE ne dépasse pas 4 dS/m. Cependant, ce nombre variera selon les cultures à planter.
L’ajout d’engrais est un bon moyen d’encourager les cultures à atteindre une croissance optimale. Il est possible d’avoir trop d’une bonne chose, cependant. Les engrais introduisent des nutriments et des sels dans le sol. Ces ions seront attribués à une conductivité électrique plus élevée du sol. Il est important de tenir compte de la conductivité électrique de votre sol. Ajoutez trop d’engrais et vous pouvez augmenter la salinité et EC au-delà des limites de sécurité.
Profondeur du sol

Enfin, la profondeur du sol peut affecter directement sa conductivité électrique. Les plantes ne peuvent pousser que dans la couche arable, la couche supérieure du sol riche en nutriments. Si le substratum rocheux ou l’argile est trop près de la surface, cela peut augmenter la conductivité électrique du sol. Il est important de noter quel type de terrain se trouve autour (et en dessous !) de la zone de plantation.

PH du sol et Conductivité Électrique
Lorsque le pH du sol et la conductivité électrique de votre sol interagissent, des choses intéressantes se produisent. Le pH de votre sol vous indique à quel point il est basique ou acide, ce qui peut influencer les résultats de conductivité électrique.
Le pH est aussi la mesure des ions, mais des ions spécifiques. Les ions hydrogène chargés positivement rendent une substance plus acide, tandis que les ions hydroxyles chargés négativement rendent une substance plus basique. Comme ces ions transportent des charges, ils peuvent aussi transporter de l’électricité.
Plus une substance est acide ou basique, plus il y a d’ions. Plus une substance est acide ou basique, plus il y a d’ions. Par conséquent, plus votre sol est acide ou basique, plus l’EC sera élevée. Plus votre pH est proche d’être neutre, moins il affectera la conductivité électrique de votre sol.
Pourquoi devriez-vous tester l’EC du sol

Tester votre sol consiste à s’assurer que les nutriments sont équilibrés. La mesure du pH du sol vous donne une idée de la disponibilité des nutriments, tandis que l’EC vous indique leur quantité réelle. N’oubliez pas que l’EC est bon pour donner une mesure de la force des ions dans le sol. Cela vous aide à suivre les nutriments disponibles pour vos plantes.

Il existe une forte corrélation entre un meilleur rendement des cultures et l’utilisation de cartes de sol à conductivité électrique. Comme les cartes topographiques, il existe des cartes qui montrent l’EC de diverses zones géographiques. Vous pouvez créer votre propre carte EC ; testez l’EC de différentes zones et tracez-la sur une carte.

Les plantes ont des tolérances variées aux sels dissous et aux concentrations de nutriments. Les plantes telles que les pois et les haricots sont très sensibles aux sels déposés dans le sol (l’EC doit être inférieure à 2 mS/cm). Le blé et les tomates ont une tolérance modérée à une conductivité plus élevée. Le coton, les épinards et les betteraves sucrières sont des exemples de plantes avec des tolérances EC très élevées ; le sol pour ces plantes peut aller jusqu’à 16 mS/cm avant d’endommager le rendement des cultures.* Il est important d’équilibrer l’EC de votre sol pour favoriser une santé optimale des plantes.

* Ceci est référencé à partir d’une étude qui a mesuré l’EC à travers un extrait de sol saturé 1: 1 et 1: 5.

Choix d’une méthode d’essai d’EC

Il existe plusieurs méthodes disponibles pour tester la conductivité électrique de votre sol. Vous pouvez tester l’eau interstitielle (l’eau présente dans le sol), la conductivité totale ou globale du sol, ou vous pouvez créer une boue pour tester la conductivité du sol.

Conseil de Hanna :

Lors de la mesure de l’EC dans le sol, prenez les mesures juste à côté des plantes ainsi que plus loin. L’humidité, les éléments nutritifs et le pH peuvent varier considérablement dans une zone plantée. Cela signifie un peu plus de travail, mais vous apprécierez être en mesure d’obtenir des résultats qui représentent mieux votre zone de plantation.

HI98331

Testeur EC direct du sol Soil Test™
Le Testeur direct d’EC pour sol Gro Line Soil Test™ – HI98331 est un testeur de poche robuste et fiable qui offre des lectures rapides et précises. Le Testeur direct d’EC pour sol Gro Line Soil Test™ – HI98331 dispose d’une sonde de pénétration en acier inoxydable pour la mesure directe de la conductivité dans les sols. Avec une taille compacte, un bouton unique et un étalonnage automatique, Testeur de Sol est un excellent choix pour prendre des mesures directes de conductivité dans le sol.